Autorisation parentale d'inscription d'enfants chez les GAFAM à l'école


#1

Bonjour,
Je n’est pas trouvé de section orienté Politique, Social ou Éducation , donc je le met ici ^^U

Récemment il a été voté des lois pour nécessiter l’autorisation parentale pour l’inscription sur un réseau social d’un jeune de moins de 16ans ( ce qui est plutôt bien, le mieux serait peut-être des gardes fous pour les moins de 16 sans autorisation, mais bon )
Ce qui m’agace, c’est que l’inscription des enfants sur les comptes microsoft à l’école ne requièrent pas cette autorisation …
Comment ce fait-il que le prof dans toute son insouciance puisse se substituer à nous pour cette autorisation parentale ( qui de toute façon ne lui ai même pas demandé … ) ?
Ne devrait-il pas être nécessaire d’avoir l’autorisation parentale pour inscrire ses enfants sur ces systèmes ? ( en début d’année scolaire en même temps que les demandes de publication de photos de l’enfant et autre )


#2

Je crois que le mot “récemment” est important ici.

Si c’est bien de cette loi que tu parles (cf. http://www.liberation.fr/france/2018/02/09/une-majorite-numerique-a-15-ans-a-quoi-ca-sert_1628586), elle n’a été votée que la semaine dernière.
Il n’est pas raisonnable de reprocher aux enseignants de ne pas avoir respecté, dès la rentrée dernière, une loi qui n’existait pas encore à l’époque :-/

Par ailleurs, le fait qu’elle soit votée n’est qu’une première étape. Il faut aussi avoir les décrets d’application pour savoir comment elle prendra forme. Typiquement, la question que tu poses est importante, mais comme par défaut une loi n’est pas rétroactive, rien ne dit qu’on soit obligé de valider à posteriori les comptes déjà existants. Et c’est vrai non seulement pour ceux créés dans le cadre de l’école, mais aussi (surtout ?) pour les milliers de gamins de moins de 15 ans qui ont déjà un compte sur Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, etc, etc.
Je pense que ça sera du cas par cas, mais je doute que l’école te laisse fermer le compte de ton(ta) gamin(e) en pleine année scolaire, alors que le programme est déjà si avancé…

Quoi qu’il en soit, on peut espérer qu’à la rentrée prochaine, effectivement, les écoles qui utilisent ce genre d’outils prennent la peine de demander l’autorisation aux parents avant d’inscrire leurs enfants chez Microsoft… avec la question à 100 balles : si on refuse, il se passe quoi pour nos mômes ? Ils sont laissés de côté ? Ou on envisage de leur faire utiliser une alternative ?

La rentrée prochaine va être passionnante, je le sens. :smiley:


#3

Tiens, je me réponds à moi même (désolé), parce que je réalise que les outils de Microsoft utilisés à l’école ne représentent pas vraiment un réseau social… du coup je ne suis pas sûr qu’ils tombent sous le coup de cette loi :-/
Tout ça va être soumis à interprétation, mais là, comme ça, j’ai tendance à penser qu’ils pourront continuer à utiliser ces outils sans rien nous demander :frowning:


#4

Bien sûr, ce n’est pas un réseau social tel quel , c’est un extrapolation , mais il y a tout de même la mise à nue des informations sur des enfants à des inconnus ( les dirigeants présent et FUTURS de ces sociétés ) , qui, même si ils ne vont pas les attaquer dans la rue pourront se servir des ces informations dans le futurs pour appater et orienter ces jeunes qui, de plus à cet age, risque de suivre naïvement ces sociétés …
( OK, ici, tout le monde en est convaincu , mais bon ^^U )
Attention, je n’accuse pas les profs ( qui font ce que l’on a dit qui était le mieux et qui ne savent pas forcément les risque qu’il y a derrière ) et en réalité ne cherche pas une rétroactivité, mais je me met pessimistement dans un futur ou rien n’aura changé … ( probablement pour mettre le lecteur dans cette position et qu’il voit l’état ce ce futur ^^U )
Ceci est dit notamment pour soulever la question et mettre un certain état de surveillance ^^