Réseau social citoyen


#1

Bonjour,

Je (re)viens ici sur les recommandations de Pyves pour évoquer un projet à partager et construire ensemble.
Depuis quelques années, je réfléchis sur la manière dont nous pouvons nous approprier les outils numériques pour construire du Bien commun, cad créer du lien social, fluidifier les échanges, mais de façon démocratique et participative.
Au fil du temps, j’ai eu l’occasion de mener à bien quelques expériences et je commence à accoucher d’une petite souris. Pour lui donner de l’importance, je lui ai donné un nom un peu ronflant : réseau social citoyen.

En gros, voilà comment ça pourrait se passer : un petit groupe de citoyens basés sur un territoire déterminé et sensibilisés aux enjeux de l’Internet libre et à la Transition citoyenne et écologique se fédèrent en SCOP pour mutualiser une plateforme sociale numérique avec tous les outils qui vont bien : agenda participatif, forums, espace de petites annonces, systême de micro-paiement, etc…
A partir de cet outil, ils ne vont pas monétiser leur communauté (pour une fois) mais échanger des biens, des services, des connaissances, organisent la gouvernance de cet espace partagé, des services communs, numériques et physiques, à l’échelle de leur territoire.
Bref… ils font société.

Pour cela, ils auront bien évidemment convenu ensemble d’une charte. Cette dernière leur permet de définir un ensemble de valeurs et d’objectifs communs, et d’élargir progressivement leur cercle à d’autres acteurs locaux, qu’il s’agisse de simples particuliers, de professionnels, d’associations ou même d’institutions… du moment qu’elles respectent la charte.
Le statut de SCOP permet que la valeur éventuellement créé devienne un bien commun.
Ni vu ni connu, c’est un hack. Démocratique.
Et voilà.

Bon… j’ai développé un peu plus à cette adresse. Je vous invite à y faire un tour. Le code d’accès de la page est “ouvretoi”.
http://lavoieverte.org/internet-enjeux-democratiques-propositions-internet-libre/

Bien évidemment, il y aurait bien des choses à redire et à améliorer dans ce projet. Si vous l’acceptez, ce sera d’ailleurs votre mission.

Aujourd’hui, le concept est à peu près mûr pour être divulgué. Pour cela, il faudrait monter une asso dont la mission serait de faciliter la mise en place de ce type de plateforme communautaire autogérée, encourager les bonnes pratiques démocratiques, écologiques et économiques sur le Oueb, mais aussi exposer les enjeux démocratiques du Libre (et les pratiques de ceux qui ne le sont pas).

Pour que le projet ne soit pas récupéré par des mauvais génies du capitalisme, il doit être porté par un noyau dur de citoyens lambda, du genre vous et moi, déjà un peu geek sur les bords et aguerris aux pratiques de la démocratie participative. Voilà. Je cherche donc quelques camarades de jeu pour me lancer dans cette aventure. Au vu de vos objectifs affichés, je me suis dit que vous pourriez en être.

Tout ça vous parle ? Si oui, contactez-moi. On en parle, on réfléchit et dès qu’on sera une dizaine de personnes motivées, on achète un hébergement, un nom de domaine, un thème, on élabore une charte, on dépose les statuts et roule ma poule.

MrJ


#2

Cette proposition vous parait-elle intéressante ?

  • C’est un délire perso et j’ai autre chose à foutre.
  • Faut voir. Lance la sauce, camarade, je suivrais ptet plus tard.
  • A fond les ballons, où est-ce qu’il faut signer ?

0 votant


#3

C’est beau du bon boulot comme ça :slight_smile:
Je ne représente pas le point de vue de framasoft du fait de mon implication très ciblée dont tu auras d’autres réponses abondant dans d’autres sens.

Il y a d’autres projets qui sonnent comme ce que tu proposes et ce sera à toi de voir si tu vas au bout de ta démarche pour renforcer la diversité ou si, pour faire avancer un autres projet vers un optimum, tu vas voir comment ça se passe, par exemple

Si c’est du nouveau pour toi, je suis très preneur de tes avis à chaud sur ces projets !


#4

Yop… merci pour le retour encourageant, Jibe.
Tu sais, je suis partisan du moindre effort et de la mutualisation. Par conséquent, si je peux dégager du temps libre pour m’occuper de mon gosse et du jardin, je suis preneur. Si je m’acharne, c’est que jusqu’ici, j’ai pas trouvé.
Communecter, c’est effectivement très proche mais la plateforme est centralisée. Les utilisateurs n’ont pas voix au chapitre concernant la gouvernance et l’évolution de la plateforme. Moi, ca ne me va pas. Je veux participer, être acteur, avoir voix au chapitre et pouvoir fonder ma propre République si celle dans laquelle je suis ne me convient pas. Bref… je refuse d’être captif, à n’importe quel niveau.

Les autres, je connais pas. Je vais explorer.
De toutes les façons, je crois que ce concept est dans l’air du temps. Si c’est pas mon projet, ce sera un autre. Je suis confiant.


#5

Oké, parfait que les choses soient claires pour toi.

Tu veux que ce soit décentralisé ? À partir d’un code open source (https://github.com/pixelhumain/communecter) et l’expérience (fastidieuse) de diaspora.org/ ça devrait être une formalité (technique, exigeante, difficilement scalable, etc, mais une étape suivante naturelle). As-tu discuté avec les gens de Pixel Humain ?

Sinon, si tu veux du décentralisé, je suis fan de http://zeronet.io/ malgré les désagréments pointés sur ce fil Curieux à propos de ZeroNet ?


#6

Bingo ! C’est exactement le genre de structure que je cherche à mettre au point (mais pour un objectif disons plus spécialisé – genre spiritualité si çà vous cause).
Je ne dis pas que je m’engage d’emblée, mais, comme tout bon normand, je demande à voir :sunglasses: !
Mon courriel : kialmi.46130@laposte.net
Michel à Biars sur Cère (46130) :aquarius:
Tombé dans la marmite informatique en 1975 :disappointed_relieved:


#7

Salut Assiduitus

Vous êtes quelques uns à m’avoir répondu et je vous en remercie.
Cela dit, je crois que je me suis planté.
Le logiciel libre, c’est super. Sauf que… ca ne résout rien au fait que les composants électroniques qui permettent à nos gadgets technos de tourner sont fabriqués avec le sang des mineurs du Kivu, la sueur des ouvriers-esclaves chinois et le nucléaire nigérien.
Évidemment, c’est un raccourci. Mon but n’est pas d’ouvrir une polémique. A chacun de se faire son idée.

Bref… un réseau citoyen, oui. Mais plus j’avance, plus je me dis qu’on peut faire autrement, plus simplement, plus naturellement. Je crois qu’il y a des choses plus intéressantes et épanouissantes à faire dans la vie que de pianoter comme un autiste devant un écran. Plus on externalise nos mémoires, plus elles s’atrophient. Ce que la Vie donne d’une main, elle le reprend de l’autre. Je crois que plutôt que de consommer de l’énergie grise, on peut optimiser notre matière grise, les fameux 90% de notre cerveau dont on ne sait pas trop quoi faire. Au moins, c’est du bio, c’est gratuit et ca ne pollue pas la Planête. Vive le low tech.

Bref… pas besoin d’en faire trois tartines. A chacun de faire son chemin. Je vous le souhaite vert, bleu, jaune et blanc.
Il fait beau dehors et je vais m’occuper de mon jardin.

Belle vie à tous !

J


#8

(on peut être autiste et avoir aussi un jardin hein)
bons semis, à bientôt,


#9

Bon, j’ai eu en un espace de temps le même cheminement. Oui, je suis à fond pour développer ce genre d’initiative et je voudrai y participer. Mais comme les réponses qui suivent, je me dit que des bribes de projets proches existent déjà et faut-il réinventer la roue ou participer à des choses existantes… Puis comme toi, je pense à toutes ces associations où je participe où finalement l’outil de l’écran ne marche pas si bien, car les humains ne sont pas fait pour créer le monde devant leur ordinateur qui comme tu le dis, à bien des côtés pervers…
En voyant ton projet, je pensais aussi à la difficulté que rencontre une plate forme comme TheChangebook à réunir des lutes et actions communes. Ils sont plus orientés luttes sociales et ils cherchent des développeurs pour migrer vers un outil libre, mais surtout confrontés à la difficulté de convaincre les utilisateurs de migrer vers une éthique du réseau social…
Complexe cet humain…
En tous les cas si jamais tu as encore envie un jour de relancer ce projet, je le trouve très intéressant !


#10

Bonjour,
Je découvre aujourd’hui ce projet.
En dépit de toutes les réserves exposées, il me semble intéressant : je ne développe pas ici mes arguments car, pour être clair cela serait long… Et peut-être vain.
Bref, cette idée est-elle définitivement abandonnée ?


#11

Je n’esquiverai pas un de mes traits de caractères : j’aime bien lire des messages de soutien,… puis j’oublie ! Donc, quand je reviens sur mes pas… 2 à 3 ans plus tard, je redécouvre que certain.e.s ont pris la peine de me répondre :frowning_face: et il ne me reste plus qu’à exprimer mes excuses !


#12

Je me permet de déterrer ce sujet pour signaler que nous sommes toujours à la recherche de nouveaux et nouvelles contributrices.

Nous avons listé toutes les manières de nous aider sur le wiki.


#13

@joandaqui C’est exactement la démarche de Communecter.

Nous avons un code social que nous sommes en train de mettre à jour et les statuts de notre futur SCIC ira dans ce sens également.

Bref, il faut qu’on discute :slight_smile:.