✊ demosphère : publication prochaine sur framagit

Cela fait longtemps que j’utilise demosphère (https://demosphere.net/), un logiciel d’édition d’agenda militant. Certains d’entre vous connaissent sûrement déjà la partie « utilisateur » qui permet de publier des événements pour son association ou collectif, mais demosphère est en fait doté d’une interface d’administration très riche qui permet de gérer facilement des centaines d’événements provenant de dizaines de sources différentes (listes mail, réseaux sociaux, flux rss…).

Problème : demosphère n’était publié que sous forme d’archive sur le site web (https://demosphere.net/en/content/download), certes sous licence libre AGPL mais sans historique git, et sans gestion communautaire de l’outil. J’ai donc contacté à plusieurs reprises son auteur (pour la première fois en février 2020) pour voir s’il était disposé à travailler à plusieurs et à aider à la transmission de l’outil.

Ce n’est qu’après avoir déménagé à Toulouse et rencontré les administrateurs de l’instance toulousaine https://toulouse.demosphere.net/ que j’ai pu rentrer en contact avec le développeur et discuté d’une ouverture du code sous une forme plus propice à la collaboration (aujourd’hui, en novembre 2023).

Et c’est bon, nous avons décidé de placer demosphere sur une forge logicielle publique ! Framagit a été choisi parmi d’autres pour la proximité entre le projet politique de demosphère et celui de Framasoft d’une part, et pour la taille de la communauté Demosphère d’autre part (31 instances locales et une grande communauté d’utilisateurs).


Petit hic, Pierre (de demosphère Toulouse) s’est déjà enregistré sur framagit et occupe donc le nom : https://framagit.org/demosphere. Il a oublié le mail avec lequel il s’est enregistré. Est-ce qu’un admin de framagit pourrait lui renvoyer un mail de mise-à-jour de mot de passe ? (je ne sais pas qui tagger, peut-être @Framasky ?)

À bientôt pour des nouvelles du logiciel que je compte documenter et qui est pour moi un bon complément à d’autres comme :

3 Likes

Hop, c’est fait, j’ai fait « mot de passe oublié » avec son adresse mail.

1 Like

Ça tombe bien, j’avais un bug à signaler. :slight_smile:

1 Like

Pierre n’a rien reçu, il pense qu’il a paumé des vieilles adresses en demosphere.eu (maintenant c’est demosphere.net), donc on a deux solutions :

  • soit on supprime son utilisateur et on en recrée un avec un autre nom à son adresse 11111
  • soit on change l’email de l’utilisateur existant et il se débrouille ensuite

Il faudra d’ailleurs un autre compte pour 22222 qui est l’auteur du logiciel qu’on a réussi à faire sortir de sa grotte :slight_smile: (je crois qu’il n’a pas encore de compte sur framagit).

L’idée va être d’avoir le namespace demosphere sur framagit pour mettre le logiciel et la documentation, éventuellement une config Ansible ou des flakes nix.

(emails 11111 et 22222 masqués et envoyés en MP)


PS hors sujet de remerciements :

Merci beaucoup de t’occuper de l’admin de GitLab, je sais à quel point c’est énergivore pour avoir participé à l’admin de git.duniter.org et géré des vagues de spam.

Merci aussi plus généralement à framasoft de maintenir framagit qui pallie les failles de l’ESR quand il s’agit de faire un logiciel scientifique communautaire comme https://framagit.org/iota2-project/iota2 et que les forges maintenues par le CNRS, l’OMP, ou le CNES refusent obstinément d’accueillir des comptes extérieurs au milieu universitaire.

Le problème semble avoir été résolu, non ?

1 Like

L’instance Gitlab Huma-Num est accessible en créant en compte avec n’importe quelle adresse (via HumanID) il me semble ?

1 Like