Exclure les appareils mobiles

Bon voila , j’ai un projet d’école à distance, le souci, c’est que je ne veux pas que cela soit consultable et utilisable avec un smartphone ou une tablette.
Donc vos idée sont les bien venus.

Pour ceux qui se pose la question du pourquoi je nage a contre courant.
Le sujet de l’école , c’est l’utilisation et la production de logiciel libre.
Les tablettes et smartphone par nature, c’est fait pour grillé la carte bleu et le cerveau de l’utilisateur.
Encourager l’utilisateur, a ce faire programmer, ce n’es pas vas vision du monde. C’est clair avec cette approche je vais avoir une fréquentation, proche du Zero Absolus, Pas grave se qui compte c’est que ceux qui consulterons le site soit libre et respecter pour leur humanités.

1 Like

Salut !

Donc tu veux faire un site de promotion / éducation du logiciel libre mais restreindre la liberté des utilisateurs ? Je dois t’avouer que je ne comprends pas bien le pourquoi.

Les tablettes et smartphone par nature, c’est fait pour grillé la carte bleu et le cerveau de l’utilisateur.

Les tablettes et les smartphone sont des ordinateurs plus petits avec écrans intégrés. Comme tout, c’est l’utilisation qui en est faite qui peut être controversée. Mais prenons l’exemple d’un téléphone reconditionné avec une ROM Android dégooglisée je ne vois pas la différence avec un ordinateur.

Il y a même d’autres exemples de smartphones plus respectueux/orienté utilisateur (librem, pinephone …).

Bref, un peu dommage comme raisonnement. Mais techniquement à base de User-agent / Taille d’écran ça doit être faisable. Des librairies javascript existent surement :slight_smile:

1 Like

Je vais étudier, les solutions alternatives pour les appareils mobiles.

En ce qui concerne, la liberté de l’utilisateur, à ma connaissance. Les offres de service privés sont particulièrement violentes, Le marketing utilise des mécanismes, qui conditionne l’utilisateur.
Crée un interdit peut avoir un effet bénéfique, conduire à un acte d’appropriation du savoir.

Humainement, parlant, les appareils que nous utilisons son de vrais causse de misérer et de souffrances. De l’enfant mineur, en Afrique, aux employés Shenzhen, avec les polutions de l’extration des terres rares et l’empreinte carbonnne avec les aller-retours des differants composants. Dans les pays consomateurs, les precarisés, se prive de soins et de nouritures pour acceder à ses technologies.

Avec le temps ésprons que le mode sera d’avoir, d’avoir le materiel le plus vieux qui soit fonctionnel.

Il est absolument nesesaire d’apprendre à déconsomés, à savoir faire par soit même.
Le logiciel libre, defend l’idée du partage du savoir, comme condition nesecaire à la proruduction.
Il nous apprend le partage et la muatlisation des resources.

Je ne sait pas quel forme prendra mon projet, la seul ligne, c’est que l’etudiant en apprenant qui fait son experience. Utlisée une distribution Linux, c’est être obligée de sortir d’un speudo confort, et prendre concience de son potentiel. Il faut du temps pour comprendre que Linux est consptuelement à dix mille lieux d’une approche windowsienne.

Après se poste existe aussi pour avoir des avis différent du mien.

C’est impossible. Une page web, c’est du code exécuté par l’appareil. C’est l’appareil qui choisit, et il peut mentir au serveur. On peut donc poser des restrictions, mais elles seront très facilement contournables dans tous les cas.

Solutions (donc imparfaites, mais généralement suffisantes) :

  • Vérifier l’User-Agent côté serveur avec un programme ou la config du serveur
  • Vérifier l’User-Agent ou autres marqueurs côté client avec JavaScript (mais est inefficace si JS désactivé)
  • Rendre le site inaccessible en jouant sur la taille de l’écran en CSS (media queries etc.)
  • Rendre le site inaccessible avec un écran tactile (à voir comment faire)

Je pense que c’est une très mauvaise idée (et quand je tombe sur un site comme ça, j’en maudis le concepteur), et qu’il vaudrait mieux afficher un simple avertissement, mais tu es libre, justement.

Exclure, c’est prendre en compte, donc bien sur il y auras un message d’explication.
D’autre part, il n’es pas impossible que certaine pages soit dédier au ordiphones et tablettes.
L’idée, c’est que l’utilisateur est une environnement optimal , pour consulter le contenues.
un media queries avec des display none et l’utilisation du speudo élément after et before, devrais faire le job.

beau débat ! merci à toi de le soumettre ici
Pour ma part, exclure n’est pas compatible avec l’idée des logiciels libres …
Que fais tu des personnes qui n’ont qu’un ordiphone, ou qu’une tablette? car il y en a …

Tu peux aussi faire la même chose avec un PC, je rejoins complètement @engelbarte quand il dit

et je pense aussi comme @tuxmain

Le libre c’est le partage et partager n’est pas restrictif, sinon on perd de vue ceux qui ont le plus besoin d’info

1 Like

Le souci du smartphone par rapport a l’ordi et qui fait que ça grille plus le cerveau, c’est que c’est portable, ton pc portable ta pas la 4G, ni une batterie monstre, un smartphone, ça a la 4G (bientôt 5G) et en plus ça a une batterie qui tien le coup, 1 journée pour les meilleur, donc, la ou tu es limite avec un ordi, le smartphone brise cette limite.
Pour l’idée d’exclure, je m’en mêle pas, je voulait juste préciser ce point pour les smartphone :wink:

@samtux out

1 Like

La question était, quel solution pour exclure les appareilles. Savoir si c’est bien ou mal c’est le sujet d’un autre poste. Maintenant si un contenus , n’est pas fait pour les appareils mobile, cela peut être utiles.
A titre personnel, parler de liberté pour des appareils, qu’il faut rooter ou j’ailbrqué pour avoir un accéder au fonctionnalité. Alors oui, tous personnes est libre de s’enfermer.
Est qu’en utilisant un appareil, à cycle de vie cours, est que vous penser au être humains, qui doivent subir la pollution des terre rares, est ce que vous penser à la liberté de l’enfant mineur en Afrique. Il fut un temps ou les smartphone et tablettes n’existait pas. Un ordis neuf, ce vendais 1500 F et le SMIC était à 800 F. Sans revenus suffisant, il fallait se trouvé du matériel d’occasion , voir faire les poub pour ce faire un ordi. Actuellement , il y des assoces qui redistribuent des ordi fonctionnels à un prix plus que raisonnable, Donc avoirs accès à l’information n’est pas limité au smartphone et tablette. En plus faire appel au assoce, c’est redécouvrir la solidarité.

1 Like

Salut,

Je vais peut-être paraître extrêmement sévère et négatif, mais vouloir faire une école quand on ne sait pas faire une phrase qui tienne debout, je me demande bien quelle va en être la portée pédagogique ! De plus, comme il a été dit, en interdire l’accès à certains, quelle qu’en soit la raison, c’est tout à fait contraire au message que tu sembles vouloir faire passer ! Donc, c’est une solution à exclure absolument.

Bon, cela dit, essayons de ne pas casser ce beau projet et d’être un peu plus constructif. Il suffit en fait de regarder les choses un peu différemment : c’est un beau projet éducatif, il faut juste essayer de ne pas le détruire en employant de mauvaises méthodes, et donc trouver les bonnes pour que ce soit un succès.

Première chose : commencer par trouver quelqu’un qui sache rédiger en respectant la langue française, les règles de grammaire et d’orthographe. C’est indispensable si tu veux paraître sérieux et crédible.

Seconde chose : Essayer de mieux analyser et de ne pas porter de jugements hâtifs, exagérés voire faux. Non, comme cela t’a déjà été signalé, les tablettes et smartphones ne sont pas faits par nature « pour griller la carte bleue et le cerveau de l’utilisateur ». Ça, c’est l’usage fait actuellement de tout appareil numérique, quel qu’il soit. Usage effectivement pas mal imposé par les différents opérateurs, mais aussi usage fait par les utilisateurs. Il y a d’autres points à revoir, certains t’ont déjà été signalés, d’autres sont simplement à ré-analyser objectivement, sans parti pris, en analysant de manière rationnelle les éléments à prendre en compte et non pas en réagissant émotionnellement à ce que tu peux lire ou penser.

Troisième chose : si tu veux mettre en garde tes « élèves » contre l’usage de certains appareils, fais-le. Mais pas en les excluant, simplement en leur expliquant, preuves vérifiables à l’appui, pourquoi tel appareil pose plus de problèmes sur la préservation de la liberté ou de la vie privée que d’autres. Tu as raison de dire qu’une tablette ou un smartphone est dans ce sens plus dangereux qu’un ordinateur de bureau. Expliquer pourquoi est pédagogique et utile, fera peu à peu évoluer les mentalités, alors que les exclure dénote d’une démarche fanatique qui ne pourra que te mettre leurs utilisateurs à dos ! Et donc, te faire une très mauvaise réputation !

Quatrième chose (déjà sous-entendue dans les précédentes) : si tu veux soutenir l’utilisation de logiciels libres, soutiens et défends les libertés, ne les restreins pas de manière arbitraire et dictatoriale ! Aide tes « élèves » à acquérir la leur en apprenant à éviter ce qui la restreint, ne leur supprime pas celle qu’ils entendent utiliser !

Voilà, je pense que j’ai dit le principal. Certains points seraient peut-être à mieux préciser, mais je pense que dans l’ensemble l’idée est là : il te faut absolument adopter une démarche en accord avec le message que tu veux faire passer, et non te comporter comme ceux contre qui tu veux lutter ! En bref : il y a un énorme boulot à faire sur la forme, mais sur le fond ton projet est un beau projet :slight_smile: Je te souhaite de réussir !

2 Likes

Ok, l’idee de l’école, c’est de donnée envie d’apprendre, montré que que que soit son niveau il est possible de progresser. Mais je suis pas un homme providentiel il est claire que je suis très loin de posséder toute les compétences pour réussir ce projet. En plus le projet ne peut être intéressante que si il est communautaire. Après il y a une baston pour là quel je ne peut rien. D’un coté un réseaux qui est conçue pour le savoir et la diffusions du savoir qui place l’individue, comme seul vrais producteur de richesse, face à des structures fonctionnant sur la valeurs que tous est un marché ou l’individue est la richesse à exploité. Les personnal computer, les smartphonnes, les tablettes n’ont pas été crée pour le bien être de l’humanité. C’est de la volonté de techniciens qui ont une vision humaniste, c’est une grande chance qu’il soit possible de faire fonctionner les PC avec des OS Libres. Par contre l’utilisateur d’un OS propriétaire n’es pas libre, il est sous l’influence de campagne de communications, qui lui enlève toute possibilité de concevoir la liberté. Est ce qu’un consommateur de tabac est libre ? Est que c’est lui restreindre sa liberté que de lui interdire l’accès au espace publique avec sa clope au bec ? Faire croire à un utilisateurs, qu’il à accès au numérique via une solution propriétaire est un mensonge, tous se qui vas dans ce sens n’es que conforté l’utilisateur dans ce mensonge. Si un tutoriel interactif est fait pour fonctionné avec un PC, il est ne doit pas être dégradé par l’utilisation d’un smartphone ou d’une tablette. C’est l’idée d’exclure certain type de matériels. Une photo couleur, n’est pas faite pour être distribuer avec des photocopies en noir et blanc. Posez vous la question de savoir pourquoi il est si indispensable de vouloir défendre ce moulin.
Je ne suis pas le plus qualifié, le plus doué pour faire une école libre, je ne fait que suivre un des principe du libre, qui est de faire ce qui me semble utile et juste, lancer un projet qui vas évolué, si mon projet n’es pas adapter, il ne pourra évolué avec un peut de chance il y auras des fork qui aboutirons. Le sujet n’es pas de savoir si j’ai tord ou raison. L’idée c’est de faire des endroit ou le savoir est réellement partager. J’ai vue pleins de modes ou à chaque périodes il était indispensable d’utilisée une solution prioritaire (word, skype, messenge, IE 6 …), maintenant se sont les tablettes et les smartphones, les réseaux sociaux privés, demain je ne sait pas quel bidule propriétaire vas être indispensable. Une chose est sur, les difficultés rencontré dans l’utilisation des solutions libres m’ont apporter une plus grande compréhension de mon environnement, ça ma conduit à avoir confiance dans mes idées tous en respectant les idées d’autrui. Ce prendre un RTFM, c’est extrêmement choquant, mais c’est aussi ce qui m’a fait comprendre que être libre, c’est être responsable de ses actes.

Ok. Je pense que je vais répondre en deux points, l’un concernant simplement la première phrase et l’autre tout le reste sans trop entrer dans les détails, n’étant pas sûr d’avoir tout bien compris (désolé, mais je dois relire deux ou trois fois certaines de tes phrases avant d’entrevoir ce que tu veux dire. Si tu pouvais essayer de les construire un peu mieux, ça faciliterait bien le débat !).

Pour le premier point, donner envie d’apprendre et montrer qu’il est possible de progresser, c’est justement la raison qui fait qu’il ne faut surtout pas éliminer ceux qui ont besoin d’apprendre et de progresser ! Si tu ne prêches qu’à des convaincus, où est l’utilité ?

Pour le reste, je t’invite une fois de plus à mieux analyser les choses. Non, un consommateur de tabac n’est pas libre, oui, lui interdire de fumer est une atteinte à sa liberté. C’est seulement lorsque tu admets ce principe de base que tu peux ensuite nuancer : oui, mais la liberté s’arrête où commence celle des autres, qui dans le cas précis sont libres de vouloir respirer un air pur, et donc interdire de fumer dans certains lieux publics est nécessaire.

Mais tu ne peux pas transposer ce raisonnement aux smartphones pour les interdire ! Ceux qui les utilisent ne gênent pas les autres ! Tout au plus, tu peux décider que tu fais un site optimisé pour les OS libres et prévenir ceux qui n’en ont pas qu’ils auront quelque chose d’un peu dégradé, leur expliquer pourquoi et leur expliquer comment et pourquoi faire autrement qu’avec leurs mobiles. Ça, c’est éducatif, alors que leur claquer la porte au nez ne fera que les conforter dans leur impression que les libristes sont des gens sectaires et intolérants.

Tu peux très bien faire un site web agréable, joli, pratique sans utiliser de trackers, de code propriétaire ou libre d’accès mais livrant les données personnelles aux GAFAM, de javascript et d’ajax, un site totalement respectueux de la vie privée des gens, et il sera d’ailleurs beaucoup plus fiable et rapide que les usines à gaz qu’on voit partout et qui ne respectent absolument pas les visiteurs. Ce site sera forcément visible sur tout type d’appareil, plus ou moins bien selon si tu l’optimises ou pas pour certains, et tout le monde sera content de pouvoir le visiter en toute confiance. C’est facile de faire un tel site : il faut faire exactement l’inverse de ce qu’on apprend à l’école et sur la plupart des sites de création web !

2 Likes

Bon déjà exclure, ce n’est pas interdire. Donc des parties accessibles et des partie inaccessibles .
Si je fait un nibble pour apprendre les raccourcies clavier, le faire avec un écran tactile, ça n’a pas de sens. Il faut mieux afficher un message du type exercice pour PC.
Pour la cible utilisateurs du site. En grande majorité, les utilisateurs de smartphones et tablettes se foutent royalement d’apprendre. Pour eux la solution c’est d’acheté, un truc qui fera le job à leur place. C’est d’ailleurs très amusant, qu’une des applications les plus populaire pour ce type de matériel soit un jeux de casse bonbon. Dans la pratique, il y a des personnes, qui ne passent pas au libre de peur de ne pouvoir utilisé un logiciel, Pourquoi ne pas faire l’inverse ? C’est à dire de supers logiciels et services qui ne fonctionne que sur du matériel libre.
Pour le montage d’une page html, c’est idem si tu veux faire l’économie de comprendre et suivre à la lettre des conseilles copier coller, c’est un état d’esprit, c’est du faux savoir. A mon souvenir il y a un site qui se prêtant école en proposant des formations à distance à 300€/mois, qui pour faire un serveur web sous Linux, fait téléchargé une archive et installer le truc avec un make install. Un habitué vas voir la connerie du machin, mais un novice vas faire R.I.P Linux, et dans la foulé il vas s’achète un mac.
Il faudra expliqué à nos grues de la haute, que d’avoir une mac, c’est tous le contraire de la liberté. (Pour ceux qui ont du mal à suivre utilisez « Le Petit Perret illustré par l’exemple »).

Bonjour,

Le problème n’est pas que certains logiciels ou OS ne sont pas libres, le problème c’est l’omniprésence du commerce de toute chose imposé par un système monétaire basé sur de la création par la dette!
Celà impose un comportement de manque qui engendre la nécessité du commerce, et donc des logiciels ou OS privateurs, et même de faire du commerce avec du savoir comme par exemple sur les logiciels libres… Tout est sujet à commerce, dans la mesure où pour survivre dans ce système il faut impérativement collecter toujours plus de monnaie que nécessaire pour rembourser de la dette, à soit ou à autrui… avec de la monnaie qui n’a pas été créée!

Mais une solution existe! La monnaie libre, monnaie créee régulièrement à part égale entre les humains présents et les humains futurs, sans contrepartie. Ceci engendre une économie qui n’est plus biaisée par le manque permanent de monnaie, et redonne une réelle liberté de choix…

La Théorie Relative de la Monnaie: http://monnaie.ploc.be/
Le logiciel libre de création monétaire: https://g1.duniter.fr/
La communauté autour de la monnaie libre Ğ1: https://monnaie-libre.fr

data LOVE
++

1 Like

Salut,

La nuance n’est pas énorme…

Ah, donc pas d’exclusion ou d’interdiction, simplement des limitations, qui devraient d’ailleurs n’être que des limitations techniques, pas des restrictions volontaires et arbitraires.

C’est ce que je disais. Tu peux très bien ne pas vouloir t’embêter à faire un truc pour des appareils qui ne respectent pas scrupuleusement les normes, en expliquant à ceux qui les utilisent qu’ils ont tout intérêt à utiliser autre chose. C’est ce qu’on a fait à une époque, lorsque les sites Internet étaient tous estampillés « better view with Internet Explorer », lequel n’était pas en accord avec les RFC. Du coup, on faisait des sites respectant les RFC, en soulignant le fait que Firefox et d’autres affichaient ces sites correctement, et en expliquant les autres avantages par rapport à IE.

Mais, à moins que j’aie mal compris ta démarche, celle-ci est très différente. Telle que tu l’as exposée, tu nous a laissé penser que tu voulais exclure les utilisateurs de mobiles, leur imposer soit de changer d’appareil, soit d’aller se faire f*** ! Alors que la démarche que je propose consiste simplement à dire : il y a des normes, je respecte les normes, et donc en ce sens ce que je fais est accessible à tous. Si certains logiciels ou appareils propriétaires sont incompatibles avec les normes en vigueur, ce n’est pas à moi de m’adapter et d’accepter leur dictature, mais à leurs utilisateurs de réfléchir aux choix qu’ils font !

Oui, la monnaie libre… Je suis malheureusement bien trop incompétent dans ce domaine, mais je reconnais qu’aborder les choses d’abord par le biais de la monnaie, pour ensuite en arriver aux logiciels libres, peut être effectivement très intéressante !

En tous cas, j’encourage effectivement tous ceux qui ne connaissent pas à s’informer sur les monnaies libres (je ne sais pas s’il y en a d’autres que la Ğ1 ? J’espère que non, parce que ce serait disperser les forces et les chances de réussite…). Elles sont utilisables dès à présent, et leur utilité très réduite n’est dûe qu’au fait qu’il n’y a pas encore assez d’utilisateurs. J’espère que le mouvement arrivera à décoller et à s’imposer peu à peu, mais cela ne tient qu’à nous de l’encourager et d’y participer !

La monnaie libre je suis à 200%, pour mais là, c’est hors sujet.
Le sujet de ce poste est quel technique pour que l’affichage, d’une partit ou d’un site, ne soit pas utilisable par une tablette ou un smartphone.
Pour ma part il y a deux types de sites, ceux à but commercial, se qui inclus aussi les truc politique et religieux. il veulent te convaincre, c’est une forme de vente. Et il y a les sites qui expriment un concepts, une description technique ou sont tous simplement sont des œuvres artistiques. Quand tu veut vendre t’a soupe t’a tous intérêt à plaire au plus grand mondes. Pour un concepts seul compte la volonté du créateur.
Pour les smartphones, c’est un pure produit de marketing, conçue par Apple. Les constructeurs de téléphones ce son adapter, avec l’aide de Google. Tous y est fait pour être attirant et facile d’utilisation.
Pour le PC, c’est un produis fait par IBM, pour les petit entreprise. Ce fut un échec commercial, et IBM a déposer les brevets dans le domaine publique. Une foule de petits constructeurs se sont lancer dans l’aventure. Microsoft à sue faire accepter que tous PC devait être équipe de son système d’exploitation. A la base un PC, n’avais très peut de mémoire , pas de disque dur, et surtout pas d’interphase graphique, il n’a pas été conçus pour fonctionner en réseau. pour lancer word tu tapais word, et tu avais un traitement de texte très moche. (Mode texte 80 colonnes, 50 lignes, 16 couleurs). si tu voulais écouté t’a play liste n’y pense même pas. Il y avait juste un haut parleur qui fessait bit pour te signifier une erreur. Et surtout c’était très très loin d’être silencieux. Je vous rassure au départ le bluescren était présent, et même très présent. Avec l’évolution, des capacités matériels , le PC a pue survivre, à la sortie de l’ordinateur individuel conçue et commercialisé par Apple, qui a ça conception était en mode graphique, avec l’utilisation d’un pointeur. Donc à l’arrive de 286, tu avais un nouvelle commande sous dos: « win ». Un rajout d’un sourie, d’une carte son et une carte graphique. il faut surtout retenir que le DOS est conçus pour fonctionner sur un poste mono utilisateur sans accès à un réseau, donc sans procédure de partage. Se partager des fichiers dans un réseau d’utilisateur n’était pas prévus. À la base faire un programme qui ne devait pas prendre plus de 640 Ko en espace mémoire, relevait plus de l’archimie , que de la programmation. C’est ainsi que des erreurs d’adressages te déclenchait des interruption exotique. (Pour gagner de l’espace il était courant, de faire des multiplications/division par décalage de bit et des goto en assembleur pour réduire les boucles). bref pour l’utilisateur, tous laissait croire que le PC était fou, voir malade qu’il avait un virus, ce n’est que que plus tard que d’autres utilisateurs ont eu l’idée de faire des programme auto-replicateur , dans le but de faire des blagues.
Pour ma part assimiler une tablette ou un smartphone à des PC est une erreur, car la cible d’utilisateur pour la quel sont conçus ses type de matériel, n’est absolument pas la même. Si un ordinateur se définie par un dispositif de saisie, une unités de traitement, le rendue d’ une action (affichage, impression, allumée des lumières …) Alors mon lave vaisselle, mon lave linge , mon radio réveil son des ordinateurs. il m’es possible d’écrire une application pour smartphone, avec mon PC, par contre je peut pas écrire un programme pour mon ordinateur à partir de mon smartphone. Teins sa serait marrant de voir si il y a des hack pour transformer en smartphone en serveur.
Pour mes motivations, sa fera l’objet, d’un autre postes.
A la louche; programmer à change ma vision de mon univers, il est devenus plus grand, plus profond, plus lumineux, plus en interactions en interdépendances. L’idée c’est de proposée à d’autre personnes , la joie de son premier « hello word ». Être libre en fessant des programmes libres.
Le message marketing du smartphone, c’est vous avez le pouvoir et la puissance +G, +pixel , +Coeur.
Dans la réalité, c’est l’enferment dans l’addiction a l’endorphine. Questionne une assistante social, pour elle le numérique, se sont des mômes abandonnés en souffrances. Jeter les smartphones c’est faire une brèche dans cette illusion du tous pouvoir.

Je comprends tout à fait votre démarche @x86inside et je suis aussi partisan d’utilisation des postes informatique et non des ordinateurs de poche qui sont très performant (autant qu’une arme de guerre) mais qui ont un écran tout petit pour rendre clos les esprits.

En tant que animateur/médiateur numérique, partisan de l’éducation populaire, je comprends la réflexion. Je ne suis pas « contre » mais je suis pour autre chose. Ordiphone est un appareil de très-haute-technologie, très fragile mais très performant qui est conçu à ma vu, pour un usage professionnel (journaliste, médecins, soldats, police, sys-admins etc…) ou en cas d’urgence. L’usage des con-somma-teur-ice-s de cet appareil fait des ravages au niveau des ressources (se casse facilement, et l’obsolescence par la mode fait des ravages dans les poubelles, smartphone n’est pas défendable selon moi.

Je ne souhaite pas entrer dans le débat en cours car je trouve que certain-e-s camarades @jibe74 ont la parole dure, sans pour autant que ce soit nécessaire. L’école est une des solution/alternative perenne que nous devons réaliser pour l’émancipation. Éducation nationale a été fortement détruit par l’industrie et un gouvernement corrompue donc nous nous devons de le repenser, ce qui n’est pas une tâche facile.

Pour continuer, sans passer par l’exclusion, j’irais plutôt vers la réflexion low-tech avec des ordinateurs fixe ou portable reconditionnés presque gratuit (de toute façon y en a tellement), qui peut permettre aux élèves de lever la tête des ordiphones. Pour l’usage éducatif qu’on en fait, nous n’avons pas besoin beaucoup de performance. Usages des postes informatique permet une meilleure réflexion sur le matériel et le logiciel, en conséquence sur la réappropriation de cette technologie et les problématiques liées à celles-ci (énergie, ressources, démocratie). De plus peut-être un outil mutualisé à la maison, ainsi nous ferons de l’informatique un outil convivial (comme dit Ivan Illich).

Par la suite @dig arrêtez (collectif monnaie libre) de faire de la publicité et de nous matraquer avec ça, c’est insupportable! je suis pour un monde non-marchand, votre monnaie ne me fait pas rêver. Elle peut être une solution de transition vers l’abolition de la monnaie mais c’est certainement pas mon utopie. Vous ramener tout à ça, sur tout les réseaux et en plus c’était pas du tout la question de départ. Si non faites un poste sur la question de la monnaie, s’il vous plait ! J’adore votre force collective et ce que vous faites, mais vous répétez la même chose partout.

Pour conclure @x86inside je suis intéressé par la réflexion comment pouvons-nous étudier ton projet ? Y a t il un document unique ou quelque chose que tu peux nous partager ?

Oui bienvenus tu peut me contacter sur framasphere.org, utilisateur chapuis Pascal