[FINI] Framatube/PeerTube : posez-nous vos questions !


#1

Edit du 1er mars 2018

je ferme ce sujet en remerciant chaudement toutes les personnes ui ont participé à la conversation. Rendez-vous dans la catégorie PeerTube de ce forum pour continuer les échanges !


Nous venons de mettre en ligne les détails du projet pour notre alternative à YouTube : Framatube.

Plutôt que de créer une énième plateforme centralisant les vidéos, nous avons décidé de financer et d’accompagner le développeur du logiciel libre PeerTube, @Chocobozzz .

PeerTube démocratise l’hébergement de vidéos en créant un réseau d’hébergeurs, dont les vidéos vues sont partagées en direct entre internautes.

Vous avez probablement une tonne de questions, et nous serons ravi·e·s d’y répondre ! N’hésitez donc pas à les poser ici, et à ajouter un :heart: à la question que vous vous posiez et qu’une autre personne a demandé pour vous ;).


#2

#3

Salutations, je suis le projet Dégooglelison internet depuis un certain temps, qui fera plaisir à Fernand Rénaud… :stuck_out_tongue:
J’ai actuellement un petit serveur de 10 Go, mais qui grossira l’année prochaine, qui tourne sous Archlinux.
Quelle méthode utiliser pour partager une partie de mes ressoureces pour le projet peertube.
Qu’utiliser vous, python, ruby, asm…:smiley: ???
Merci de m’éclairer pour installer la version alphe, pour quelques tests et retour si jamais.

Cordialement,

Skippy the Kangoo…


#4

Superbe projet que Peertube, en plus mars 2018 comme ambition ça encourage ! De mon côté, je voudrais en savoir plus sur le type de contenus qui y seraient hébergés, n’importe quelle vidéo pourrait y être ? Ou y a-t-il des règles à respecter ?


#5

Des questions à propos de framatube dans l’idée de l’utiliser avec moodle en contexte scolaire.

Y a-t-il un code d’incrustation html ?

Comment se comporte peertube quand il y a des accès simultanés depuis un même réseau intranet ?

en tt cas déjà un grand bravo !


#6

Pour l’instant le projet n’est pas encore en beta donc attendre quelques mois :slight_smile:

Le projet tourne via NodeJS/PostgreSQL, un peu de Shell et aura besoin de ffmpeg (générer les miniatures + transcoding).


#7

Oui il y a possibilité possibilité d’inscruster la vidéo dans n’importe quelle page web.

Que ce soit via intranet ou internet il y utilisation de WebRTC, qui regardera si il y a un moyen pour ces différents utilisateurs de s’échanger de la donnée. Si il y a possibilité (pare-feu/routeur sympa) ça sera fait automatiquement. Sinon ça passera simplement par HTTP sans notion de P2P.


#8

Comment procéder pour une transition en douceur entre les plateformes actuelle et la votre.
Ex: je suis un vidéaste au contenu prolifique (1000 vidéos) en combien de temps je fais le transfert.
Et serait-ce une transition abrupt ou en douceur (les deux plateforme utilisé le temps de la transitions) ?


#9

Tout dépend de votre plate-forme actuelle, mais on aimerait ajouter une interface d’import (de YouTube notamment).

C’est à vous de décider :slight_smile:


#10

Bonjour,
Je vais peut être poser la question qui fâche, mais qu’en est t’il des annonceurs?
Certains vidéastes prolifique pourront ils en retirer une sources de revenus? Même faible, bien sur.
Car être libriste, oui, mais faut vivre aussi :slight_smile:


#11

Techniquement il n’est pas prévu d’ajouter de la pub.

Rien n’empêche pour le vidéaste d’incorporer une annonce dans sa vidéo (ça commence à se faire sur les autres plate-formes) même si ça a ses limites.

Il est probable qu’on ajoute la possibilité d’afficher des boutons Liberapay, Tipeee, Patreon etc en dessous de la vidéo. Mais ce n’est pas notre priorité pour l’instant.


#12

D’accord, je comprends.

A voir l’évolution dans le temps :wink:


#13

Sur la question des annonceurs, et en tant qu’ancien “youtubeur” qui connaît encore beaucoup de monde dans le milieu, j’ajoute une précision :

L’annonce publicitaire est un modèle de rémunération qui paye très très mal les vidéastes. Avec l’explosion des créations vidéos, les annonces sont payées de moins en moins, et on est bien bien loin du “1 € pour 1000 vues” de 2013… C’est un modèle qui marche encore pour les très très très gros succès (des millions de vues sur plusieurs vidéos), ce qui représente une infime partie des vidéastes.

Actuellement, si un·e vidéaste veut se faire de l’argent avec de la pub, le meilleur moyen reste les partenariats et placements de produits.

Le modèle économique le plus efficace pour les “petit·e·s vidéastes” semble encore être le modèle du don (Tipee, Patreon, Liberapay) qui, s’il n’est pas intégré à PeerTube dès sa bêta, sera relativement facile à implémenter (parce que c’est un logiciel libre).


#14

Bonjour,
Qu’en est-il des vidéos prônant l’homophobie, l’antisémitisme et le racisme ? Seront-elles supprimés comme sur YouTube ? Quelles conséquences pourra-t-il y avoir sur le créateur ?
Merci


#15

Une vidéo peut-être signalée par un utilisateur. Le signalement va à l’administrateur/modérateurs du serveur sur lequel est enregistré l’utilisateur + à l’administrateur/modérateurs du serveur qui possède la vidéo.

C’est donc à eux d’évaluer si ils veulent ou non supprimer la vidéo (puis potentiellement l’utilisateur) :

  • Si le serveur détient la vidéo elle est supprimée en local puis sur l’ensemble du réseau (par fédération)

  • Si le serveur ne détient pas la vidéo elle est simplement supprimée en local


#16

@arthurrambo : à la réponse de @Chocobozzz concernant l’outil, j’ajoute celle de la loi.


En effet, trop peu de contenus contenant des discours de haine sont signalés. Certes, les procédures sont longues, mais trop peu de gens les utilisent, ce qui a pour conséquence de laisser croire que la plateforme (Twitter, Facebook, ou ici une instance PeerTube) est “le” interlocuteur pour signaler les contenus.
Sur Mastodon, on a bien vu que beaucoup s’étaient cru, au départ, dans un nouveau Far West (“c’est mon instance, je fais ce que je veux”). Il faut rappeler la loi, encore et encore, et la faire vivre, car c’est elle qui est l’un des principaux supports du “vivre ensemble”.
Il va de soi, mais ça va mieux en le disant, que sur notre futur instance PeerTube, aucun propos contraire à ces lois ne saura être toléré.


#17

Joli projet, et prometteur. :slight_smile:


#18

Ma compréhension de l’architecture me chiffonne. Framatube/Peertube part du principe que il n’est pas supportable de reproduire une centralisation d’un service de vidéo. D’un autre coté, la bande passante coûte cher à tel point que, pour l’instant, pour le poste client on a uniquement de l’ADSL (l’important ici étant le A de Asymetric). Du coup, je me demande comment le modèle va fonctionner à grande échelle ?

Est-ce que le pari c’est que tout le monde regarde la même vidéo en même temps ?
Mon usage de Youtube consiste à regarder, de temps à autres, des vidéos de 15-30 minutes. Mais ces vidéos ne font pas forcément l’objet du buzz du moment. Parfois, j’imagine même que Youtube doit commencer à fouiller sont disque pour la retrouver.

Sinon, on va vite se retrouver avec de petits serveurs qui reçoivent plein de demandes pour différentes vidéos et qui se retrouvent vite dans l’impossibilité de servir tout le monde à cause de leur propre bande passante limitée.

Est-il envisagé/envisageable de faire évoluer le modèle pour que chaque serveur du réseau puisse à son tour se joindre au réseau P2P d’une vidéo demandée par l’un de ses utilisateur ? Ainsi, il va partager sa propre bande passante (nécessairement plus grosse qu’un ADSL mais moins grosse que celle de Youtube) et améliorer durablement la visibilité de la vidéo. Ensuite, on peut imaginer qu’un serveur qui n’aurait qu’une copie de la vidéo finisse par la détruire au bout d’un certain temps sans consultation.
Ou alors, un système de notoriété va faire qu’une vidéo souvent consultée va permettre à différents serveurs de décider de venir participer au P2P pour soulager le serveur d’origine.

Remarque : le principe que je décrit est certainement celui qui est plus ou moins mis en oeuvre sur des GNUnet et autre F2F…


#19

Tu as tout à fait raison. Pour l’instant l’aspect P2P limite le facteur bande passante mais c’est pas une recette miracle : si 1000 personnes regardent 1000 vidéos différentes le serveur tombera.

À court terme il n’est pas prévu d’améliorer cet aspect. En revanche si la campagne de dons est un grand succès, on peut espérer que Framasoft continue de financer le projet pour ajouter de la redondance dans PeerTube -> un autre serveur télécharge la vidéo puis la seed pour aider le serveur d’origine.

Du coup tout dépendra des donateurs :slight_smile:


#20

Bonjour, bravo pour ce super projet ! Plusieurs questions :

  1. On parle de fédération mais grosso-modo, j’imagine qu’il y aura une seule fédération non ? (comme Diaspora ou Mastodon)

  2. Je suis jeune hébergeur, comment je trouve des amis qui veulent bien héberger les vidéos de mon instance pour la soulager / comment je suis tenu au courant des vidéos qui viennent d’être ajoutée sur les instances de mes amis, ça peut se faire automatiquement ?

  3. Je viens de regarder une vidéo. À partir de quel moment je cesse de la partager ? (quand je quitte le site ? quand je ferme mon navigateur ? quand je redémarre mon pc ?)

  4. On peut supposer que Framatube sera une instance PeerTube très majoritairement utilisée et qu’une très grande partie des utilisateurs ajouteront leurs vidéos via Framatube sans trop se poser de questions. Est-ce qu’un mécanisme est prévu pour téléverser la vidéo directement sur une autre instance pour ne pas remplir le disque-dur de Framatube de vidéos de chats en quelques jours ?

Sinon, quelques suggestions pour plus tard :

  • une interface pour ajouter des sous-titres ;
  • flux RSS sur des catégories ou un auteur ;