Framaform - Est il possible de faire disparaitre la barre publicitaire framasoft en haut de la page

Bonjour,
J’ai créé une enquete de satisfaction sur framaform.

Quand j’execute le lien, s’affiche au dessus de mon formulaire une barre Framasoft contenant des menus et un appel au don.
Ma direction aimerait savoir si il est possible de faire disparaître cette barre

Avec mes remerciements

1 Like

Bonjour.

La publicité impliquerait que nous ayons quoi que ce soit à vous vendre : ce n’est pas le cas.

Framasoft est une association d’éducation populaire aux enjeux du numérique. Nos actions sont exclusivement financées par les dons des particuliers (environ une personnes sur mille utilisant nos services donne, et cela les finance pour les 999 autres).

Un point important que nous voulons transmettre dans nos actions d’éducation populaires, c’est que ces services ne sont pas gratuits , car rien n’est gratuit. Si vous (et votre direction) n’avez pas payé pour utiliser Framaforms, c’est que d’autres que ont financé pour vous l’hébergement et l’entretien de cet outil, par leur don.

Un autre point essentiel de nos actions d’éducation populaire, c’est de montrer que lorsque vous confiez vos données à un hébergeur de services, cela induit une relation de confiance, donc une responsabilité de connaître cet hébergeur et ses conditions . Ladite « barre de publicité » permet de signaler qui héberge (l’association Framasoft) en présentant un lien vers une page où on publie les rapports d’activité et financiers de notre association, un lien vers nos Conditions Générales d’Utilisation (écrites en langage courant et lisibles en 5mn), un lien vers notre charte de modération, etc.

Tout cela pour dire qu’ enlever la barre du haut de nos services, c’est leur enlever tout leur sens .

Mais pour répondre à la question de votre direction : oui, il est tout à fait possible d’enlever cette barre . Pour cela, il faudra que votre direction loue un serveur, réserve un nom de domaine, et installe le logiciel libre propulsant Framaforms (basé sur Drupal + webforms) en suivant notre tutoriel ici. Merci de préciser à votre direction que cette méthode d’installation est légèrement complexe, mais que nous travaillons actuellement à la simplifier et que nous espérons faciliter encore plus l’auto-hébergement de Framaforms d’ici cet été.

En vous demandant de nous répercuter sa demande, votre direction vous a mis dans une position de consommateur oublieux de l’autre et de sa démarche, comme si vous demandiez à votre AMAP « pourquoi vous ne faites pas des lasagnes Findus et du Coca-Cola ? ».

Je vous souhaite, le plus chaleureusement du monde, beaucoup de courage pour les suites de votre relation avec votre direction.

2 Likes

Sans aller jusqu’à installer Drupal + Webform, si vous insérez le formulaire dans une iframe sur une page web vous appartenant, la barre disparaît.

https://docs.framasoft.org/fr/framaforms/fonctionnalites.html#diffusion-et-intégration-simplifiées

qu’elle peut aussi faire un don (si ce n’est pas encore le cas) :wink:

J’espère que ce n’est pas une entreprise capitaliste qui cherche, elle aussi, à profiter de l’action de la communauté pour une recherche d’un profit privé… comme c’est bien malheureusement trop souvent le cas : des mises en commun de libre par la communauté pour des profits privées !
Personnellement, je suis totalement contre et la licence devrait être libre pour la communauté et payante / chère pour une utilisation capitaliste. Bref, le capitalisme / intérêts privés ne devraient pas s’appuyer sur le social / la communauté… mais cela est un autre débat, non ?

Je pense qu’il serait aussi très important de travailler sur une licence, contre l’utilisation commerciale, et pour toute entreprise n’oeuvrant pas pour l’intérêt général. On peut se baser sur une licence Creative Commons, que CC-BY-NC-SA serait le minimum ou toute autre licence qui interdit l’utilisation par une entreprise qui n’est pas d’intérêt général.

Qu’en pensez-vous ?

Framasoft n’est pas là, selon moi, pour alimenter et faire profiter les entreprises privées avec ses solutions open-source et libres mais plutôt rendre un monde libre de ces privateurs… un monde « semi-libre » (semi privé / semi open-source) n’étant pas un monde libre.

Je n’aimerai pas voir les efforts de la communauté, et donc mes efforts parmi tant d’autres, être utilisés pour des entreprises privées. Cela reviendrait à une trahison, à nous qui nous nous battons contre un monde privateur, si en fin de compte nous alimentons ces entreprises privées avec nos solutions open-source… cela serait bien contre-productif.

Aujourd’hui je vois bien trop d’entreprises profiter de l’open-source, de ma participation volontaire et cela ressemble un peu malheureusement au monde que décrit @Pouhiou :frowning:

Comment voyez-vous la chose, vous, de votre coté ?

Que le logiciel utilisé par Framasoft n’est pas créé par Framasoft et que l’association ne peut pas en changer la licence.
Que la licence NC est non libre ce qui ne me semble pas une bonne idée.
Que la liberté, c’est aussi pouvoir faire payer des gens pour rendre un service, sans pour autant parler de capitalisme.

3 Likes

Je suis d’accord avec ce que dit @Mindiell, et je pense que c’est partagé par l’ensemble de l’association Framasoft (on peut se référer, par exemple, à la politique éditoriale de Framabook, expliquant pourquoi les mention -NC et -ND ne correspondent pas à la philosophie du projet).

Cela ne veut pas dire que les problèmes de passager clandestin et de parasitage des communs (selon l’acception économique des termes) décriés par @195 sont à ignorer pour autant. Ce que j’ignore, c’est si les licences (et plus généralement les outils légaux) sont les plus adaptés à résoudre ces problèmes (dans un contexte capitaliste où « le Libre » ce sont aussi des personnes qui doivent vivre et être rémunérées).

Ce que je sais, c’est que Framasoft n’est pas équipée pour être le lieu de ces expérimentations légales, ou économiques, etc. Si nous avons des savoirs et savoir-faire en interne, ils sont clairement insuffisants pour se lancer dans de telles expérimentations, et il y a d’autres groupes beaucoup mieux équipés que nous pour travailler à ces questions, expérimenter, et partager leurs résultats (les milieux commoners, SavoirsCom1, la P2P Foundation, etc.)

1 Like

je vous remercie de vos nombreuses réponses. et du temps que vous avez passé a les écrire
je me rend compte que d’une simple question technique s’est engagé tout un débat éthique
Un simple non c’est pas possible aurait suffit

j’aimerais maintenant savoir comme je peux supprimer mon compte de chez vous…j’ai beau chercher, et je trouve pas. c’est un peu limite en terme de rgpd
bonne continuation

1 Like

Avec plaisir @Damien

Il nous a semblé nécessaire de vous répondre longuement pour éviter le raccourci (injuste) de prendre votre demande comme une insulte à toutes nos valeurs, à la réflexion et au soin que nous portons à ce que nous faisons.

Concernant votre remarque sur la RGPD, vous avez raison, comme indiqué dans notre foire aux questions Framasoft n’est pas -encore- conforme à la RGPD.

Cependant, il est tout à fait possible de supprimer vous-même votre compte Framaforms, pour cela il vous suffit de suivre le chemin indiqué dans notre foire aux questions.

J’espère que cela vous aura aidé.

1 Like

Si bien sûr que la licence est libre :slight_smile: mais pas libre pour faire des profits. Là est la différence. N’est-il pas plus sain, de vivre dans un monde ont les échanges servent les personnes au lieu de servir des intérêts privés ?

(non, les entreprises ne sont pas là pour faire du social, faire vivre des hommes et des femmes dans une société libre, mais elles sont là pour des intérêts privés. Affirmer le contraire serait trompeur).

Oui, et là l’argent ne serait pas détourné pour un profit d’un intéressé. Une licence NC permettrait, dans la majorité des cas, de ne pas s’enrichir au détriment de la communauté. Le libre doit aussi être rémunéré, les personnes y travaillant devant recevoir des finances pour cela… mais cela ne signifie pas que le libre doit pour autant profiter au capitalisme. Là est le propos initial.

Si la licence NC n’est pas assez claire, faisons un dérivé NP, qui serait « Non-Profit ». On aurait ainsi une licence « CC-BY-NP-SA ». Cela a du sens… du moins plus de sens que le système actuel qui profite directement (économiquement) de la force du travail libre.

Je n’ai pas lu l’article sur Framabook mais il me semble que la politique se résume aux livres et non pas à l’ensemble de l’association Framasoft. Oui il faut nourrir ceux qui créent les livres, la musique et donc dans ce cas une licence NC n’aura pas de sens. Mais il me semble que l’on compare ce qui n’est pas comparable :

  • d’un coté on a l’entreprise qui cherche à profiter d’une licence pour s’enrichir personnellement en ré-utilisant un code libre de droit
  • de l’autre, un artisan qui veut vivre de son art

Les entreprises à intérêts privés ne devraient pas par défaut profiter d’une licence libre en apposant une licence NC (ou plutôt « NP ») mais l’artisan, le travailleur en bas de l’échelle (si je puis dire) et autres devraient pouvoir apposer une licence commerciale.

Comme @Pouhiou, je pense que :

Sinon merci pour les informations concernant SavoirsCom1 et P2P Foundation.

Je te renvoie sur ce morceau d’article de Wikipedia (et te conseille la lecture de l’ensemble). Contraindre à ne pas faire payer quelque chose c’est également aller contre la liberté.

Un logiciel a un coût de création souvent non négligeable, de même qu’un livre, etc… Les licences libres respectent donc la notion de « faire payer l’accès ». Bien entendu, une fois que tu as payé cet accès tu es libre de rediffuser gratuitement le logiciel, donc il est parfois compliqué de comprendre pourquoi on laisse cette notion de paiement.

Le meilleur exemple est certainement celui de faire payer les CD / DVD des distributions à l’époque où internet n’était pas tel qu’il l’est aujourd’hui.

L’autre exemple plus quotidien est également le fait que beaucoup de sociétés informatiques dédiées aux logiciels libres font payer leurs services et que parfois cela ne serait pas possible avec une licence NC, bloquant de fait une économie pas forcément mauvaise ou destructrice…

Désolé, si j’affirme le contraire alors :slight_smile: J’ai bossé plusieurs années dans une SCOP qui plaçait donc l’humain avant le capital.

Pour la dernière partie de ta réflexion, tu sembles vouloir distinguer 2 types de cibles pour les licences, personnellement je préfère laisser une seule licence, plus claire, et qui apporte un maximum de libertés. Si quelqu’un réussi à s’enrichir avec, pourquoi pas ? Mais comment puis-je toujours distinguer un « artisan » (forcément bon ?) d’un « chef d’entreprise » (forcément mauvais ?) et qui suis-je pour décider lequel à le droit de s’enrichir ou de vivre de l’exploitation ou de l’utilisation du produit ?

C’est un vaste débat je pense, qui est loin d’être aussi binaire.

Bonjour.
À mon humble avis :
Il y a a peut-être un compromis simple : supprimer la barre pour les utilisateurs ayant fait un don. On peut affiner : pour faire disparaître la barre, il faut avoir donné 10 € sur les 12 derniers mois. Coût réel 3,34 € par an.
C’est infiniment plus raisonnable à mon avis, que de voir ses données, son intimité, etc, pillées par les honteux monopoles hyper-capitalistes (Google etc), et ça permet à Framasoft de ne pas mourir.
Si Framasoft et les assoc/entreprises de ce type meurent, il ne reste QUE Google et consorts… NON MERCI !