Gemini

suite à différents articles ici ou là
https://framablog.org/2020/12/30/le-web-est-il-devenu-trop-complique



j’ai eu envie de voir ce dont tous les trois parlaient. Sous le regard vigilent de @bortzmeyer et de @ploum pour les premières questions basiques, et l’accompagnement en pas à pas de @gegeweb, je me suis lancée dans l’aventure.

Edit du 05 Janvier : Je viens de refaire l’installation, sur une autre machine (Ubuntu 18.4) en suivant le tuto. Pas besoin de télécharger quoi que ce soit comme dit dans la « première partie ». Il suffit juste de suivre le tuto depuis le point 1 et de taper chaque ligne dans le terminal en se mettant bien là où il faut (avec cd ). Il télécharge la dernière version, tout comme il faut. Je me suis même mise root dès le début , je n’ai donc pas eu besoin de taper sudo à la partie 7. :heart_eyes: et ça m’a pris 5 minutes :smiley:
Pas besoin de faire « installation des binaires » comme dit ensuite (je le laisse quand même dans le post car on sait jamais, ça pourrait peut être servir) .Quand aux autres mises à jours, on verra plus tard. :nerd_face:

Mon ordi est sous Ubuntu, mais à priori pour tous les utilisateurices de Linux cela doit être pareil. Voici donc la marche à suivre :
(Euh ! n’allez pas croire que j’ai tout retenu hein ! je ne fais que copier coller, c’est Gérald qui a tout fait )

Lagrange, navigateur Gemini

Dans un Terminal de commande, suivez les étapes suivantes, ces étapes sont détaillés de le fichier README.md sur le dépot du projet. https://git.skyjake.fi/skyjake/lagrange/src/branch/release/README.md

première étape : Après avoir téléchargé la partie qui nous intéresse (j’avais téléchargé un fichier tar.gz sur github ) mais sur gitea c’est plus clair (enfin, je trouve)

Compilation depuis les sources https://git.skyjake.fi/skyjake/lagrange/releases

  • Si je me trompe n’hésitez pas à le dire et j’éditerai une nouvelle fois :slightly_smiling_face: , l’idée étant que tout se trouve sur ce post pour que ce soit plus simple (sans devoir scroller pour avoir les compléments d’info
  1. Installation des dépendances :

     sudo apt install build-essential cmake libsdl2-dev libssl-dev libpcre3-dev \
     zlib1g-dev libunistring-dev git
    

sur 2 lignes

  1. on se place dans le répertoire Téléchargements :
    cd ~/Téléchargements

  2. on récupère les sources depuis le dépôt git du projet :
    git clone --recursive --branch release https://git.skyjake.fi/skyjake/lagrange

  3. on se place dans le répertoire téléchargé :
    cd lagrange

  4. on crée le répertoire build et on se place dedans :
    mkdir build && cd build

  5. on compile le logiciel :
    cmake ../ -DCMAKE_BUILD_TYPE=Release

  6. on installe le logiciel :
    sudo make install

Vous devriez désormais trouvez le logiciel dans le menu des applications, catégorie Internet.

Capture du 2021-01-03 00-53-55 (il a de la gueule hein ? :grinning:)

Vous n’avez plus besoin des sources, vous pouvez supprimez le répertoire lagrange.

cd ~/Téléchargements
rm -rf lagrange

Pour mettre à jour vers une nouvelle version, répétez les étapes 2 à 6.

Alors je suis allée lire @bortzmeyer, @gegeweb depuis Lagrange et j’ai trouvé que les articles étaient clairs, la navigation rapide, et l’utilisation du navigateur assez facile (j’ai eu un peu peur au début car only en english ).
j’y ai suivi des liens pour trouver d’autres articles lisible via gemini et même trouvé des liens qui me ramenaient sur mon navigateur Web. Alors que l’inverse n’est pas possible. Ben non, quand t’es sur le web t’es sur le web !
Voilà, j’espère que je vous aurai donné envie d’aller visiter cette planète

Installation des binaires

Des paquets binaires pour Linux Debian Buster ou Ubuntu 18.04 sont désormais disponibles ici :
=> https://git.skyjake.fi/skyjake/lagrange/releases Versions – Lagrange – Gitea

Sous Unbuntu 18.04, ouvrez un terminal de lignes de commande, puis téléchargez le fichier, pour la version 1.0.2 à la date de rédaction de ce document :

wget https://git.skyjake.fi/skyjake/lagrange/releases/download/v1.0.2/lagrange_ubuntu-18.04.zip
unzip lagrange_ubuntu-18.04.zip
cd lagrange_ubuntu-18.04
sudo dpkg -i lagrange_1.0.2-1_amd64.deb

Pour Linux Mint 20
Voici ce que j’ai reçu comme message sur masto :heart_eyes:

La version ubuntu n’a pas fonctionné car impossible d’avoir la version 41 de la dépendance « libpcre3-dev » ; sur mint 20.04.1 elle s’arrête à la version 39build12.
Du coup on téléchargeant la version 1.0.2 debian de lagrange https://git.skyjake.fi/skyjake/lagrange/releases, on dézippe et on installe les 2 paquets .deb en double-cliquant dessus.

Je pense que la personne voulait que je reprenne ce point à la suite de ce que j’avais écrit.

3 Likes

o/ @lareinedeselfes :slight_smile:
une idée qui rejoint certaines propositions des CHATONS :wink: https://forum.chatons.org/t/idee-de-service-a-proposer-des-capsules-gemini/1866 … j’espère qu’elle fera son chemin et que le contenu pourra enfin prendre le pas sur le contenant :stuck_out_tongue:
Meilleurs Vœux en passant :wink:

1 Like

Content d’avoir pu t’aider à installer Lagrange !
Comme tu peux le voir, « ça n’est pas si compliqué » de compiler et installer un logiciel sous Linux.
Mais effectivement quand on ne comprend pas l’anglais (ou peu), lire et comprendre un « README » ou une doc et suivre des instruction à coup de copier/coller sans vraiment comprendre ce qu’elles font est dissuadant !

En tout cas… merci de ta confiance et reconnaissance.
Je pense l’avoir déjà dis, tu es (dans mon travail) le « genre d’utilisateurs ou utilisatrices » que j’aime… curieuse ou curieux qui ne sait pas faire mais cherche à comprendre et apprendre a devenir autonome. Et dans ce cas, c’est un plaisir que d’accompagner et transmettre, avec patience en cherchant à se mettre à son niveau (sans connotation péjorative ou rabaissante), bref… de faire « le support niveau 1 ». :wink:
Tes questions qui pouvaient peut-être te paraître naïves m’ont fait légèrement modifier mon document.

Je me permet de mettre les liens « Gemini » des articles que tu site, car, du moins pour le mien, il est beaucoup plus agréable à lire sur ce réseau/protocole. Il va falloir que je revois de fond en comble la version « web » de mon blog !

=> gemini://home.gegeweb.org/c_est_quoi_gemini.gmi C’est quoi Gemini ?
=> gemini://gemeaux.bortzmeyer.org/ Serveur Gemini de Stéphane Bortzmeyer

D’ailleurs, la syntaxe que tu as employé (comme ci-dessus) est la façon de faire des liens vers des ressources internes ou externe avec le format utilisé pour rédiger (le format « Gemtext »).

@arpinux c’est en effet une bonne idée, et techniquement ça demande peux de ressources.
Les deux serveurs que j’ai testé et utilise s’installent et se configure rapidement simplement, pour quelqu’un qui administre déjà d’autres services dont un serveur web, c’est un jeu d’enfant.
Un serveur comme Gemserv serait plus adapté dans le contexte. Il gère les hôtes virtuels, les répertoires utilisateurs, les script « CGI » coté serveur…
Et du point de vue du rédacteur la syntaxe est extrêmement simple. Depuis que j’ai découvert je rédige d’abord sur ce réseau, avant (ou pas) d’aller alimenter mon web où je perd un temps fou dans l’éditeur « wysiwyg » que j’utilise dans PluXML ! Ça peut ouvrir la porte à des personnes qui n’osaient ou ne pouvaient publier sur le « web » car « trop compliqué » !
Ce que j’apprécie le plus en tant que rédacteur, c’est l’assurance que le lecteur va voir EXACTEMENT la même chose que ce que je vois dans mon simple éditeur de texte en le rédigeant.
Ça peut aussi ouvrir l’accès à l’information a un public ne disposant pas des ressources matérielles capables de naviguer sur le « web » d’aujourd’hui car machines trop ancienne ou trop peux de ressources sur lesquelles lancer un navigateur fait « ramer ».
Je le constate avec le Raspberry Pi4, pourtant avec 8GB de RAM et un environnement graphique léger. Que ce soit FF ou Chromium, ça met des plombes ! Avec Gemini (client Lagrange, il y en a d’autres…), c’est instantané (ou presque).

Et on peut lire dans le README :

Please note that the GitHub/Gitea-generated tarballs do not contain the “the_Foundation” submodule; check which tarball you are getting.

Ceci explique l’erreur que nous avons rencontré initialement avec l’archive .tar.gz téléchargée depuis le dépot Github. Sur les mirroirs Github et Gitlab les deux archives sont incomplètes.
Nous aurions dû la télécharger ici :

Le version 1.0.2 est déjà sortie depuis que nous avons installé la 1.0.1, pour mettre à jour, on ouvre le terminal :

cd ~/Téléchargements
wget https://git.skyjake.fi/skyjake/lagrange/releases/download/v1.0.2/lagrange-1.0.2.tar.gz
tar xvzf lagrange-1.0.2.tar.gz
mkdir build && cd build
cmake ../lagrange-1.0.2 -DCMAKE_BUILD_TYPE=Release
sudo make install

Mais il y a désormais des binaires pour Debian Buster et Ubuntu 18.04 !

Petite typo ici, si tu as fais un copié collé depuis :
=> gemini://home.gegeweb.org/install_lagrange_linux.gmi Installation du navigateur Lagrange sous Linux (Ubuntu/Debian)
c’est que j’ai fait une erreur aussi ! (je viens d’aller vérifier, non, ou je l’ai corrigé depuis).

C’est cmake ../ -DCMAKE_BUILD_TYPE=Release avec seulement deux points.
En fait nous avons créé le répertoire « build » dans le répertoire des sources de lagrange et nous y sommes placé (étape 4 et 5).
Comme la commande cmake de l’étape 6 prend en argument le chemin vers le fichier source (nous aurions pu créer ce répertoire « build » ailleurs) nous devons remonter d’un niveau dans l’arborescence de ficher. D’où le ../.

Les instructions étant données à distance, par écrit, sur le fediverse, c’était beaucoup plus simple de créer ce répertoire dans le répertoire des sources de Lagrange ! :wink:

coucou @arpinux !
je pensais que nous nous l’étions souhaitée mais il s’agissait de bonnes fêtes de fin d’année. Je te le dis aussi alors, Bonne Année Camarade ! (elle ne peut qu’être belle de magnifiques projets d’ailleurs, car te voilà de nouveau avec nous sur les internets :heart_eyes: :kissing_heart:)
:thinking: Va falloir que je me fasse un serveur maintenant mais j’avoue que cette idée m’effraie, alors l’idée que des CHATONS hébergent des capsules Gemini me plaît bien. :star_struck:
Ensuite, faire un nouveau blog sans images, émoticônes et vidéo… :scream: :rofl:

Vas-y lance toi !
Paye toi un Raspberry Pi4 (4 Gb, voir 2Gb ça doit largement suffire) pour une 100aine d’euro, le Pi4 8GB, une carte SSD 32Gb et le boitier avec l’alim… Rapberry Pi OS c’est Debian Buster. Donc pas dépaysé par rapport à Ubuntu. Et on peut y installer Ubuntu (18.04 ou 20.04 pour les version serveurs sans X11).
Pas besoin d’écran, si tu gardes Raspberry Pi OS tu peux t’y connecter avec VNC. C’est un LXDE light. Donc tu peux rester dans un environnement graphique rassurant pour commencer.

Et si c’est pour un serveur gemini, je peux t’aider…
gemini://home.gegeweb.org c’est sur un Rpi4 sous Raspberry Pi OS.

Et tu as bien fait @gegeweb ! j’avais hésité à le faire car pour ma part cela me frustrait d’avoir des liens non lisibles avant d’avoir Lagrange
Voilà ce que ça donne de là bas



Comme vous pouvez le constater c’est épuré et clair (avec un thème sombre :wink: )

Ben, en fait, mon copié collé, je l’ai fait depuis gemini :slightly_smiling_face:

1 Like

j’ai repris mon premier post avec les corrections que tu as fait sur ton blog @gegeweb ainsi que les liens vers gitea
Si j’ai fait des erreurs je le rééditerai à nouveau :slightly_smiling_face:

Euh ! une centaine d’euros … si j’avais ça en trop , je pourrai refaire des dons à Framasoft, la Quadrature et April :rofl:

1 Like

Il faudrait que tu séléctionne les lignes de commandes et que tu clique sur </>.
Ou alors comme pour le gemtext (c’est la même syntaxe en Markdown) que tu entoure le bloc de texte avec des ```. Je pense que les … sont transformé en … par Framacolibri.
Comme ça on le verrais comme du code.

1 Like

Confirmé ! De que il se mêle ! :smiley:

édité ! :slightly_smiling_face:

1 Like

Il faut supprimer le \ et laisser sur une ligne. Ou mettre sur une deuxième ligne après le .
Comme ça :

sudo apt install build-essential cmake libsdl2-dev libssl-dev libpcre3-dev \
zlib1g-dev libunistring-dev git

ou comme ça

sudo apt install build-essential cmake libsdl2-dev libssl-dev libpcre3-dev zlib1g-dev libunistring-dev git
1 Like

Bonjour et merci @lareinedeselfes pour ton tuto :grinning:
Je viens d’installer Lagrange mais j’ai opté pour une solution plus « simple » en téléchargeant le fichier zip du paquet debian de la version 1.0.2 de Lagrange et j’ai dézippé et double-cliquer sur le paquet deb lagrange pour l’installer sur Mint 20.04.1.
J’avais testé le paquet ubuntu 18.04 de Lagrange, mais problème de dépendance, libpcre3 est la version 39build12 or il faut la version 41 a minima. J’ai cherché dans launchpad mais pas trouvé de solutions rapides et efficaces.

1 Like

@gegeweb : bonjour, est-il possible de mettre un serveur gemini sur un rpi3 B ou B+ ?

Bonjour et bienvenue sur framacolibri @darialalala ! Maintenant on saura d’où vient ma source :slightly_smiling_face:

1 Like

Bonjour,

je ne vois pas ce qui l’empercherait.
C’est très peu gourmand en ressource.

1 Like