Import automatique d'évènements?

Salut,

Merci pour le boulot, cet outil promet d’être génial et est déjà, sur certains points, mieux que ce qui existe déjà.

Pour moi, un point important est l’import automatique d’évènements depuis des sites web fonctionnant avec des CMS comme SPIP, Wordpress ou Drupal.

Sera-t-il possible d’utiliser un plugin activity pub (actuellement juste dispo et en béta pour Wordpress) pour relayer des évènements sur mobilizon sans rien faire d’autre que d’alimenter l’agenda de son site web ?

Votre “concurrent” Démosphère dispose d’un super agrégateur RSS qui importe semi-automatiquement (et à peu près correctement) des évènements provenant de milliers de sites web. Avec ses collectifs locaux de modérateur·trice·s, ce sont les 2 gros points forts du logiciel et du réseau : https://demosphere.net

Bonjour,

La fonctionnalité d’imports d’événements à partir d’un flux .ics est en effet prévue (et partiellement déjà implémentée). Toutefois nous préférerions ne pas encourager son emploi afin que Mobilizon ne soit pas une sorte de “coquille vide” avec uniquement des événements issus de sources externes.

Alors qu’il est pertinent dans le cas de Démosphère de “centraliser” les événements à partir de plein de sites web externes pour être certain de les trouver sur cette plateforme, Mobilizon veut tirer avantage de la fédération pour que ce soient les utilisateurs qui déterminent à quels contenus ils veulent avoir accès (par le biais d’abonnements aux groupes).

Concernant les CMS, on peut en effet imaginer des plugins de diffusion d’événement fonctionnant sur le même principes que ceux diffusant actuellement les articles via ActivityPub. Cela n’est pas quelque chose qui se situe dans nos objectifs mais via le protocole et vocabulaire commun les deux systèmes devraient être compatibles.

1 Like

Bonne nouvelle, cet import planifié des .ics !

Je comprends cette envie de créer des communautés vivantes et c’est tout à fait louable. Mais les organisateur·trice·s d’évènements sont parfois de petites structures dont il faut faciliter le travail.

Et puis, idéologiquement, je préfèrerais que les organisations se concentrent sur l’alimentation de leur site web, leur espace d’expression libre, qu’à un autre réseau social. Et si on peut faire les deux en simplifiant le boulot des organisateur·trice·s, ce sera mieux pour tout le monde.

Comme expliqué sur le site JoinMobilizon et un peu dans cette interview et cet article de blog, Mobilizon n’est pas qu’une “simple” plateforme de publication d’événements mais une plateforme qui offrira des outils pour s’organiser plus simplement en amont de l’événement.
C’est sa vraie valeur ajoutée par rapport à des plateformes propriétaires et des alternatives comme Gettogether, et ce sont les fonctionnalités dont nous espérons que les petites structures dont tu parles s’empareront.

Personnellement, je n’attends pas un énième réseau social et ne prendrais pas le temps d’animer une nouvelle communauté. Et à part une poignée de militant·es libristes, je vois mal qui le fera.

Si le projet se concentre sur le même public qu’on retrouve à chaque fois avec diaspora, mastodon & cie et ne facilite pas l’ouverture vers les autres producteurs de contenus, on va se retrouver avec une version un peu évoluée de l’agenda du libre (je dis ça sans dénigrer ce dernier).

Et je dis ça en tant que mainteneur de plusieurs sites web alternatifs qui produisent ou diffusent plusieurs dizaines d’évènements par jour.

Ça tombe bien, c’est aussi ce qu’on ne veut pas. Il n’est ainsi pas prévu d’avoir de relations entre personnes, les interactions se font uniquement via les commentaires ou les groupes. :slight_smile:
Pas de likes, de follow entre personnes, de statistiques qui flattent l’égo, de flux de contenus, de suggestions intempestives…
C’est normalement ce qui doivent dire les pages derrière les liens que j’ai spécifiés dans mon message d’au dessus.