L'économie de la culture libre(musique)

Bonsoir
En ce qui concerne l’économie de la culture libre(musique),avec le confinement lié,au covid19
Comment vous faire,pour faire vivre les artistes et les intermittents du spectacle?
Merci

1 Like

Oui, comment , est-une question sociétale d’importance
Merci de la poser, encore, encore et encore

1 Like

Bonsoir,

Sujet assez complet, important pour les modèles de sociétés de demain, non-marchand.
Je vous propose de commencer par jeter un coup d’oeuil à ça : https://openmodels.fr/fr/
Par la suite continuer avec ça : http://thepowerofopen.org/

Librement
#openmodels #thepowerofopen #echanges #pratiques

Super merci pour permettre de jeter un coup d’oeil à ces modèles d’économies ouvertes
C’est ce que je cherchais depuis plusieurs annnées
Ce n’est pas pour demain, c’est aujourd’hui
A mon échelle , dans mon contexte et mon espace territoriale j’ai l’occasion concrète de contribuer à la mise en application de « micro-sociétés » sous forme (tendance) d’économie ouverte
Il s’agit surtout de « transition » d’existant-intégré et non pas de « création alternative autonome »
mais isolé

A suivre

1 Like

Tout à fait, il ne faut pas confondre l’autonomie et l’autarcie. Nous n’avons pas besoin de créer quoique ce soit de nouveau mais de faire ce qui est harmonieux et qui a déjà fonctionné.

Je souhaite ajouter à ceci, le fait que si on va au bout d’une réflexion sur l’économie, nous arriverons sur les questions de la monnaie, le monde marchand et d’autres paramètres plus profonds de la société.

La monnaie doit rester un outil parmi d’autre pour faire ensemble, dans des cas exceptionnels et non une nécessité pour survivre.

Oui, merci du retour.
Je ressens (instinct) que c’est la voie à suivre.

Mais comment procéder ? (concrétiser chaque jour , …) émanciper ? essaimer ? sans se faire isoler ? exclure ?

OK lire les documents , mais aussi pouvoir échanger ?

L’ autarcie est un système économique d’un territoire géographiquement défini, d’une région ou d’un État habité par des acteurs économiques qui peuvent suffire à tous leurs besoins et vivre seulement de leurs propres ressources. L’entité économique réelle déclarée vivant en autarcie peut être une famille, un groupe humain, une communauté insulaire, un gouvernement isolé.
*On ne peut donc pas (vouloir) être en autarcie seul.* donc au adhérer par exemple au modèle économique "OPEN"

L’ autonomie désigne la capacité d’un objet, individu ou système à se gouverner soi-même, selon ses propres règles. Dans d’autres cas, elle fait référence aux propriétés d’une entité qui est capable de fonctionner de manière indépendante, sans être contrôlée de l’extérieur ou sans des apports (matériels, énergétiques, etc) en provenance de l’extérieur
Cela peut donc être sectaire (les AMISH aux USA, les anabaptistes en Suisse....) cela peut impliqué une coupure , une frontière , un mur ?, un non-vivre ensemble sociétale ?

Est-ce compris juste ?

1 Like

Nous comprenons et apprenons ensemble, je ne peux pas te confirmer si t’as bien compris. En tout cas selon moi, les choses sont distinctes même si elles sont interdépendantes. A savoir que dans des échange de ce type, comme maintenant, la définition des mots et même leur étymologie est d’une grande d’importance donc j’espère que mes mots seront compris.

Par exemple - la notion d’une société marchande ou non marchande est une question à part entière. C’est un modèle global qu’on parle et non seulement de l’économie. L’économie crée un monde à lui même et par une suite logique nous mène à des inégalités et la destruction de la vie.

Par la suite autonomie, autarcie, c’est aussi, revoir nos modèles d’organisation lineaire/vertical pour plus d’horizontalité et « organic ». C’est penser local, quartier, village et d’avoir un rapport à l’échelle qui n’est pas toujours évident pour tout le monde. Qui est prêt pour tout arrêter ? :raised_back_of_hand:

Nous pouvons aussi penser aux outils/leviers pour « brute forcer » le capitalisme et amorcer une transition. C’est à dire quelles actions créent du non marchand et non quantifiable ? Comment remettre à sa place la monnaie dette et son monde ? L’initiative de « la monnaie libre » est très bien pour la transition, j’ai l’impression.

Nous pouvons échanger pour mettre en commun nos ressources, et penser une autre économie mais c’est en vain car l’économie est le produit des humains.
Pour conclure ce message, je sais au fond que tant que l’individu n’aurais pas libéré son esprit (en groupe ou seul) d’individualisme/égoisme nous aurons des difficultés pour la réalisation de nos utopies.

Dans notre monde en guerre permanente soyons comme des étoiles, éclairons ceux et celles qui croient toujours au système actuel par peur, tout en travaillant sans savoir pourquoi, soyons le rêve qu’on n’ose pas.

OK, oui cela me plaît d’être une étoile qui éclaire.
Non, je n’ai plus la nécessité de travailler , plus la nécessité de ne pas savoir pourquoi
Je peux être , oser le rêve, … pour mes (les) petits-enfants

1 Like

Le document https://openmodels.fr/fr/ page 208 donne 14 propositions pour une économie open

Quelques une sont « praticables » à mon (notre) humble échelle ?

  1. MObILISER LES COLLECTIvITÉS LOCALES
  2. VALORISER LES PROPOSITIONS OUvERTES DANS LES MARCHÉS PUbLICS
  3. COMMUNIQUER SUR LES PRATIQUES ET LES MODALITÉS DES DÉMARCHES OUvERTES
  4. DÉMONTRER LES ExTERNALITÉS POSITIvES DES DÉMARCHES OUvERTES

Je poursuit l’évaluation d’une transition vers l’open , via les 2 références
A suivre

1 Like