Mobilizon et technos des GAFAMS

Bonjour, je voulais vous dire que je ne voudrais pas que Mobilizon abrite des traqueurs des GAFAM et autres, au travers des boutons vers les réseaux sociaux notamment. ( Boutons que l’on voit sur les animations ici https://joinmobilizon.org/fr/ ). Par ailleurs, si quelqu’un poste un lien menant vers un réseau social, je désirerai que ce lien ne soit pas dissimulable par un lien hypertexte et que l’on puisse vraiment identifier le lien. Un petit script pourrait placer automatiquement un petit “Warning ! GAFA” avant ce lien.
Dans la même idée, il ne faudrait pas utiliser les Google fonts, qui caftent également à Google. Merci.

2 Likes

Bonjour,

Ce n’est vraiment pas le genre de la maison.
Nous nettoyons déjà tous les services que nous proposons des différentes ressources externes susceptibles de traquer les visiteurs (script, fonts, images, vidéos, iframe…), ce n’est pas pour en rajouter dans les logiciels que nous développons.

Après ce n’est pas parce que des boutons vers les réseaux des GAFAM sont affichés sur un site que ça signifie que ces boutons vous traque.
S’ils sont constitués de simples images locales + liens, ils sont inoffensifs.

7 Likes

Bonjour,
Je crois que le problème est autre, si nous nous investissons dans un projet independant c’est pour travailler différemment, par consequent renvoyer les personnes qui seront sur Mobilizon avec un bouton même nettoyé me semble vraiment contre-productif et je comprends le commentaire de @jnm dans ce sens là également.

2 Likes

Bonjour,

Pour que le logiciel libre puisse toucher un grand nombre de personnes, il faut qu’il soit utilisable par tout le monde, y compris ceux qui n’utilisent pas (encore) le logiciel libre. Donc il faut que chaque personne puisse transiter progressivement du propriétaire vers le libre.
Si on divise de manière imperméable (en coupant tout lien vers des services propriétaires par exemple) le monde informatique en deux clans rivaux : libre et propriétaire, très peu d’utilisateurs oseront passer de l’une à l’autre car le choc serait trop fort. On conserverait alors toutes les contraintes de l’effet réseau, qui s’effrite en perméabilisant le mur entre ces deux mondes.
D’où l’intérêt de « changer le monde, un octet à la fois » (une devise de Framasoft).

1 Like

Oui à cette transition en douceur comme dit Come.
Mais il faut que la technologie elle-même informe de la différence entre des vecteurs éthiques et des suceurs de données.
C’est pour cela que je suggèrais que tout lien externe vers un réseau social (par exemple facebook.com/lqzdqkqqnfqn ) se voie automatiquement affublé d’un warning, par exemple: Attention_GAFAM_suceur_de_données/facebook.com/lqzdqkqqnfqn de façon que l’acte volontaire d’aller vers ce GAFAM soit conscient, dissuadé, et freiné, face à un lien normal.

1 Like

C’est un point de vue, mais je le trouve qu’il présupose ce que veulent “un grand nombre de personnes”, ce qui a mes yeux est une notion très abstraite.

Aussi, il y a bien plus de nuances que libre et propriétaire mais ceci est un autre débat, bref, à mes yeux la solution n’est pas évidente, et surtout mérite d’être discutée. En tous cas de mon coté je n’utiliserais pas un logiciel qui propose par défaut de renvoyer les évènements organisés par ma communauté vers facedebouc, du coup, à première vue, il semble que Mobilizon pourrait ne pas être utilisable pour nous.

Il y a déjà un grand nombre de personnes qui utilise des outils hors GAFAM et il faut faire attention lorsque l’on met en place de nouveaux outils de ne pas rendre l’action des communautés existantes plus difficile, ou les feraient régresser dans leur action. Il faut vraiment réfléchir à la compatibilité, faire attention que de nouveaux projets s’inscrivent dans l’écosystème existant, et en l’occurence des outils d’organisation de groupe il en existe déjà un certain nombre dont plusieurs très ergonomiques et bien avancés, comme celui que nous utilisons en ce moment par exemple (Discourse), ou encore Loomio par ex.

1 Like

Bienvenue sur le forum Natacha

je n’utiliserais pas un logiciel qui propose par défaut de renvoyer les évènements organisés par ma communauté vers facedebouc

ça tombe bien, Mobilizon permettant d’organiser des évènements il n’y a aucune raison qu’il demande d’utiliser autre chose pour le faire. Je ne vois pas bien d’où vient cette idée.

heu, cela vient de votre présentation:

mais si tu me dis que vous n’allez pas l’implémenter c’est tant mieux, dans ce cas il faudrait revoir votre présentation car elle induit en erreur

Dans l’histoire je suis un simple observateur depuis le début du projet, qui souhaite y contribuer :slight_smile: donc je ne rapporte que ce que j’en connais.

En effet la maquette que tu montres ici présente des boutons pour inciter à suivre Mobilizon sur des plateformes non libres.

Faut il être présent sur des plateformes non libres pour inciter ses utilisateurs captifs à en sortir ?
C’est une question qui a fait débat sur Mastodon récemment et qui mériterait un topic à elle toute seule.

Pour Stallman, il faut savoir faire des compromis de présence tout en se protégeant des plateformes propriétaires (Tor, session dédiée, machine virtuelle, compte vraisemblable mais pas relié à nous) afin de dire aux gens qui veulent communiquer avec nous qu’il faut aller le faire ailleurs pour respecter leur vie privée.
Mais en fait ça dépend de ce qu’on souhaite pour lutter contre l’effet de réseau.

Le mieux pour convaincre les gens c’est de ne pas s’imaginer qu’on peut convaincre tout le monde avec une seule phrase, cibler son public qui a une chance de nous écouter, et de le faire surtout en live avec des arguments qui parlent à la personne qu’on a en face.

Pour revenir à mobilizon, oui ça me parait pertinent de faire du rabattage sur les dites plateformes. Mentionner l’existence de ces pages sur les sites mobilizon (comme la maquette) ne me paraît cependant pas nécessaire, comme tu le dis.

Je pense également que Stalman serait d’accord pour dire que lorsque l’on a une communauté qui est hors facedebouc, on ne veux pas utiliser un outil qui propose des liens vers des logiciels propriétaires. Donc les mettre en standard serait une regression pour beaucoup de groupes existants.

2 Likes

En fait ces boutons proposent de suivre les créateur·rices de l’événement sur les réseaux sociaux qu’iels ont choisi d’indiquer. Y a pas de promotion active vers des plateformes non libres.

Je rappelle que c’est juste une maquette pour représenter ce à quoi ça pourrait ressembler et les travaux sont encore en cours.
(d’ailleurs Framasoft n’a pas de compte Linkedin et n’organise pas non plus d’événement pour expliquer comment passer son asso de 15 à 100 personnes :wink: )

Et ces liens pourraient tout aussi bien avoir été ajoutés dans la partie biographie du compte tout comme je peux, ici, par exemple, ajouter des liens vers ces plateformes :

Oui c’est pour cela que c’est maintenant qu’il faut discuter ces questions tant que le projet est encore en développement. Il ne s’agit pas d’empêcher qui que ce soit de faire un lien vers quoi que ce soit, mais simplement de ne pas avoir par défaut dans le template de l’évènement la possibilité de suivre sur les GAFAM.

Bonjour et bienvenue ici @natacha
donc, cela permet de pouvoir partager sur la page fb , compte machin chose de l’administrateur du Mobilizon

sur un compte framasite avec PrettyNoémie, par exemple, l’administrateur choisi ce qu’il veut activer


tu vois, là , j’ai activé mastodon .

et voilà ce que ça donne côté visiteur

et Umatrix montre que ni fb ni les autres sont actifs sur le site

:thinking: j’suis à côté de la plaque @JosephK ? @tcit ?

Bonjour @lareinedeselfes ,

Et merci beaucoup de ta réponse, et de tes explications, c’est donc bien ce que je disais, si la décision dépend de l’administrateur, cela revient à dire que si Mobilizon est proposé par un FAI standard (ce qui serait un succès) il y a de bonnes chances que ces icones soient proposés par défaut, ce qui serait comme je le disais au début contre-productif.

pourquoi veut tu qu’un FAI standar propose Mobilizon … Je ne comprends pas

Je me suis mal exprimée, je pensais à un hébergeur.
Pour essayer de conclure et synthétiser ma pensée, il semble que:

  • Mettre ces boutons en standard, est une régression dans l’usage de groupes existants, contre-productif.
  • Les rendre visible sur la décision de l’admin de l’instance, est nettement mieux mais à mes yeux toujours une fonctionalité contradictoire avec l’objectif du projet: annoncer des évènements hors facedebouc.
  • Finalement si c’est une décision qui est prise au moment de l’installation de l’instance, le risque est que cela soit proposé en standard par l’hébergeur et qu’un.e administrateur.trice peu averti.e ne soit pas conscient.e de la possibilité de de modifier ces paramètres.

Bref en tous les cas la décision finale apartient à l’équipe de Mobilizon…

C’est le rôle d’un hébergeur de proposer des services. Il n’y a aucune raison pour que des «FAI standards» ne proposent pas un service à leurs clients qui leur permettent de gérer leurs événements où se trouve leur site Web ou leur nom de domaine.

ok !
mais ce serait toi qui resterait maître de ce que tu veux activer ou pas . Non?

La configuration par défaut est critique, elle sera utilisée dans 90% des cas.

Capture%20du%202019-09-01%2017-02-20 sur le blog par exemple tu retrouves les icônes mais ils ne sont pas actifs