Quitter Gmail

Bonjour,

je me suis enfin décidé à quitter Gmail pour un autre hébergeur d’adresse mail, sécurisé, stable et capable de stocker quelques Ga d’archive (pas trop cher).

Quand je dois choisir parmi ce qui est proposé, je me sens comme une poule devant un iphone :

  • [image] [Caliopen]

  • [image] [ProtonMail]

  • [image] [Tutanota]

  • [image] [Sud-Ouest]

  • [image] [Posteo]

  • [image] [Blue-mind]

  • [image] [Kolab]

  • [image] [Roundcube]

  • [image] [Rainloop]

Quels sont les avantages et inconvénients de chacun ?

Je pensais à Protonmail, mais au vu des sujets d’actualité, étant moi-même militant environnemental, je me pose des questions…

Quelqu’un aurait-il des avis ? des conseils ?

merci d’avance

Bonjour @remi973 ,

J’utilise ProtonMail et j’en suis pleinement satisfait, donc je te le recommande.
Pour ce qui est de l’affaire, comme l’ont expliqué les responsables de l’entreprise, quand ils reçoivent une injonction judiciaire ils ont l’obligation de s’y soumettrent car ils ne sont pas au dessus des lois. Même si les poursuites nous paraissent aberrantes…

Bonjour,

En effet cette liste à la Prévert demande un peu plus d’explications. Toutes les solutions proposées ne sont pas des services d’hébergement de mail, donc directement utilisable.

Parmi ces solutions, Protonmail, Tunatoa, Sud-ouest et Posteo sont à ma connaissance des services d’hébergement d’adresse mail, où tu pourras créer un compte et avoir une adresse mail.

Bluemind est un logiciel libre qui permet d’héberger soi-même son serveur mail, et demande des connaissances pour le faire. Kolab que je ne connaissais pas semble remplir la même fonction. On peut rajouter dans le même esprit Modoboa à cette liste (mais ça ne va pas t’avancer).

Roundcube et Rainloop sont des logiciels libres à installer également sur son serveur, et qui permettent de gérer ses mails via un navigateur, ce qu’on appelle le webmail.

J’ai aussi suivi l’histoire avec ProtonMail qui a dû fournir l’IP de connexion d’un compte utilisé pour appeler à une action. Mais quelque soit le service de mail utilisé, ils seront soumis aux demandes juridiques, et ces demandes peuvent être différentes selon les pays. Mais on l’a vu dans le cas de ProtonMail, en passant par Interpol ça permet d’ouvrir pas mal de portes, donc ça ne suffit pas pour se protéger si on fait des actions susceptibles d’être réprimées. Dans le cadres d’une action, pour se protéger, on m’a conseillé de créer une adresse mail dédiée, et de s’y connecter uniquement en utilisant TOR pour éviter de remonter jusqu’à ton IP. Mais ces précautions sont peut-être inutiles dans la vie courante, le chiffrement des mails peut suffire.

1 Like

Bonjour,
Je suis aussi en transition pour quitter gmail, j’ai testé protonmail depuis le début qui est pas mal mais celui qui a retenu mon attention vient de chez infomaniak 🚀 Hébergement Haut de Gamme - site Web, Messagerie, Serveur Cloud, Nom de Domaine , société en suisse qui fait de l’hébergement web / nom de domaine, mais propose aussi en gratuit une gestion mail de 20 go, un drive de 3 go, un calendrier, et d’autres services comme l’alternative à wetransfer qui permet d’envoyer jusqu’à 20go et le lien est valide 1 mois. D’après ce qu’ils disent, les données personnelles ne sont pas utilisées ou revendus à des tiers car leur activité principale d’hébergement leur rapporte suffisamment. Ils ont aussi développé des logiciels ou applications pour l’utilisation (kdrive pour la synchro fichiers sur pc, …) Bref pour l’instant ça me convient très bien et les interfaces utilisateurs sont bien réussi :slight_smile:

Je m’étais déjà posé la même question il y a quelques temps. Protonmail était bien, sauf que l’intégration à un client était réservée au abonnés. En fin de compte je me suis résolu a un nom de domaine chez Gandi. Certes, c’est payant. Mais 15 balles par ans, c’est pas non plus vraiment significatif dans un budget. Tout fonctionne, tout est interopérable, pas de pub, et personne n’as rien à faire de ce qui est stocké sur le serveur. Bref, je crois que c’est encore le plus simple.